Ce n'est plus vraiment vous, ça...

Des crises de nerfs à répétition, des séances de jalousie à outrance, des manifestations colériques et surtout des mots qui font toujours de plus en plus de mal en vous et autour de vous....

 

Alors qu'est-ce qui vous arrive et surtout comment se comporte votre monde intérieur pour que vous puissiez en arriver à de tels dépassements de vos propres limites internes?

 

Quand on est encore qu'un tout petit enfant, nos parents nous donnent souvent des barrières à ne pas dépasser. Ils ne nous disent pas "oui, tu peux y aller" ou "non, tu n'y vas pas". Car si eux aussi, de leur côté, sont parvenus à dépasser de nombreuses peurs dont celle de ne pas être aimé par leur propre moi intérieur, ils peuvent se mettre à nous indiquer des panneaux de signalisation qui nous permettent ainsi de savoir dans quelle mesure, on peut ou non se lancer dans telle ou telle aventure.

 

Mais si par le plus grand des "mal heures" c'est à dire qu'ils n'ont jamais pu trouver le temps de nous inculquer les bonnes valeurs : soit parce qu'ils n'y pensaient même pas, soit parce qu'ils n'ont jamais trouvé le mode d'emploi...nous nous sommes retrouvés à devoir par nous-même nous indiquer nos propres limites à ne surtout pas enfreindre.

 

Et quand on n'a jamais appris à connaitre nos vraies valeurs et, qu'on se retrouve de ce fait, parfois, en dehors de nos propres terrains du "je", on ne sait plus du tout si ce qu'on fait est acceptable ou non.

 

Alors un jour, on se redéfinit soi-même et on se dit qu'il serait peut-être temps de se donner tout ce qu'on n'a pas reçu. Et ce jour-là, c'est merveilleux car nous voilà enfin redevenu maître de notre vie. Mais finalement un beau matin, tout repart dans un sens qu'on ne désire plus du tout.

 

Et que faire? Se mettre à déprimer et se dire que vraiment, on ne parviendra jamais à se poser sérieusement des limites et surtout à se les maintenir en ordre déterminé. Ou alors on recommence à penser que si la vie est ainsi, c'est sûrement parce qu'elle a décidé de nous faire évoluer en un grand bond sur notre chemin de vie.

 

On ne peut pas toujours stagner mais on peut décider d'avancer tout doucement car en reculant parfois de trois cases en arrière, c'est notre estime de soi qui finit par perdre de sa valeur.

 

Alors pour ne pas être forcé et contraint de se remettre à emprunter un chemin qu'on a déjà souvent maintes fois, trop pratiqué, il est peut-être temps de mettre en place les bonnes règles à adopter.

 

Et au lieu de mal vous juger ou encore de vous dire que c'est peut-être ainsi qu'il fallait vraiment se comporter, osez aller enfin voir au fond de votre coeur ce que vous avez vraiment comme conclusion à en tirer car vous ne pourrez pas toujours demander au autres de cautionner ce que vous même, vous ne parviendrez pas à digérer.

 

On peut se trouver toutes les excuses du monde et surtout de notre monde intérieur mais quand il est devenu pire que le plus dévastateur tsunami, il ne nous engage plus à nous remettre sur les rails de notre plus grand bonheur : celui d'être enfin devenu la personne qu'on a toujours rêvé de voir apparaître dans notre coeur.

 

Alors au lieu d'allez voir ce qui se passe parfois aux alentours du quartier maître de nos voisins de pallier ou alors de se mettre à crier si fort sur nos enfants qu'ils finissent par en perdre leur latin, cette langue si cher à notre coeur...allez vous aérer un peu la tête et surtout ne pensez plus que l'ennemi numéro un, c'est dans l'autre que vous le trouverez un beau matin.

 

La pire et la meilleure chose qui soit c'est de pouvoir enfin être en accord avec qui vous êtes au dedans et au dehors car si vraiment, vous êtes en colère alors là il faudra prendre les mesures pour y remédier et si en vous tout coule comme de l'eau de source très claire mais que vous vous laissez envahir par les émotions négatives des autres, alors là il faudra aussi faire un tour au niveau de vos vrais capteurs.

 

On peut tout aller dans le sens de son coeur mais pour cela il faut aussi savoir se donner le meilleur avant d'aller en donner un peu plus ou un peu moins à celui ou celle qui partagera de près ou de loin votre vie quotidienne.

 

Belle journée à vous, à l'ombre de votre colère car tout comme les rayons du soleil, à petite dose, c'est un vrai booster mais en grand quantité, cela devient nocif pour votre santé.

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Posts Récents
Please reload

Catégories
Tags
Please reload

Retrouvez-moi
  • Icône social Instagram
  • Facebook Basic Square