Les accidentés de la vie...

Parfois on se demande si ce qui nous arrive va perdurer encore longtemps.

Une sorte de malédiction posée sur nous et qui nous empêche d'aller droit au but.

 

"Mais qu'a-t-on fait au ciel?" entend-t-on parfois, "pour ne plus pouvoir aller dans le sens qui nous ferait tant de bien?"

 

Pourtant, si on se met à analyser le problème correctement, on se rend vite compte qu'on est toujours plus avide de mauvais traitements.

Et comment cela se fait-il donc? A-t-on réellement besoin de prendre des claques régulièrement pour réaliser combien il serait judicieux et fort utile de pouvoir enfin mettre la charrue avant les bœufs?

 

Parfois on se mélange un peu les pinceaux. On aimerait bien faire de notre vie un conte de fée mais on n'a pas encore trouvé le prince charmant!

Et puis par d'autres moments, on cherche le travail de ses rêves mais on n'a aucune formation dans le domaine qui nous parle tant.

 

C'est donc bien compliqué parfois de faire rimer humour avec fidélité à soi-même et surtout à tous nos projets. On ne sait plus si ce qu'on fait, c'est pour aller de l'avant ou si finalement, on avance pour ne pas sombrer et ne plus se donner le mauvais rôle.

 

C'est dur de réaliser que parfois on n'est plus vraiment très drôle et qu'on se met à avoir de mauvaises pensées.

On pense que la vie est parfois plus lourde à porter que ce qu'on croit, juste parce que finalement on a oublié de s'alléger. On a omis de mettre des freins à nos désirs inavoués et par contre on a retranché de notre esprit et de notre cœur aussi tout ce qui n'aurait jamais pu se construire en un clin d’œil.

 

Vous pensez, vous, que la vie ne sait plus ce qui est bon pour vous d'expérimenter alors qu'à chaque fois qu'il vous arrive une bonne nouvelle, vous êtes le premier ou la première à vous en féliciter?

 

Non, la vie sait ce que vous méritez. C'est à vous de faire marche arrière et de regarder ce que vous avez bien pu "louper" sinon vous allez refaire les mêmes erreurs et surtout ne plus parvenir à construire votre vie rêvée.

 

Mais les rêves, ce sont comme les poissons rouges, ils fonctionnent au moins en duo. On ne peut pas toujours coller des images sur des gens qu'on vient de rencontrer, ni des envies sur une situation qui ne demande surtout pas à exister.

 

Il faut savoir être conscient de ce qui se passe réellement en nous pour voir notre réalité devenir un peu moins floue. Et au fur et à mesure que vous avancerez sur le chemin guidé par votre cœur aimant, vous comblerez vos manques de ne plus rien voir arriver de satisfaisant dans votre vie.

 

On peut tous avoir été mal un jour, voire même accidenté dans notre parcours par des expériences peu banales et qui nous ont finalement aidé à évoluer toujours plus. Mais on est surtout en grand capacité de mettre toujours plus de volonté dans notre besoin d'être qui on est vraiment sans plus jamais se soucier de ce qui s'est passé avant et qui pourrait bien se reproduire si on n'en prend pas conscience.

 

Il faut désapprendre et reprendre goût à la vie présente car elle seule, peut nous apporter tout le bonheur que l'on mérite tant.

 

Belle journée à tous et que chacun s'invite à la réflexion personnelle : "mais qu'ai-je donc eu tant peur de perdre pour finalement l'avoir totalement perdu?"

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Posts Récents
Please reload

Catégories
Tags
Please reload

Retrouvez-moi
  • Icône social Instagram
  • Facebook Basic Square