On s'y met...

Avoir une prise de conscience c'est enivrant : cela éclaire une lumière intérieure.

 

En voici quelques exemples : on se rend compte qu'on travaille trop, qu'on ne se fait pas assez respecter, qu'on mange mal, qu'on ne prend jamais de vacances, qu'on a une maison trop petite, trop grande, qu'on n'aime pas notre région, qu'on se sent mieux dans un autre département, qu'on aimerait avoir un enfant...

 

C'est souvent dans de drôles d'occasions qu'on a cet éveil de conscience comme si notre âme attendait un pur moment de lâcher prise parfois même un peu de ras le bol -là où on ose s'exprimer vraiment - pour nous permettre de réaliser ô combien, on garde en nous, depuis de très nombreuses années parfois, des rêves inachevés, des besoins très forts et surtout des désirs inavoués.

 

Mais passer à l'action est l'étape essentielle à un vrai changement! Si vous laissez entrer en vous une étincelle de bonheur rien qu'à l'idée de penser que votre vie pourrait être tout autrement et que vous poursuivez votre route comme si de rien n'était : non seulement vous allez vivre une sacrée frustration mais en plus vous n'allez plus oser exprimer le plus profond de votre for intérieur.


Et c'est ainsi qu'on formate son mental en lui donnant comme ligne de conduite : "j'aimerais bien mais je ne peux pas!"

 

Alors dès que vous sentez que vous touchez du bout des doigts une vérité profonde, une situation qui pourrait bien changer totalement le cours des choses, prenez le temps d'une pause, d'une courte méditation, un temps qui vous permet de retrouver le calme intérieur. Et de là, vous pourrez entrapercevoir la nouvelle direction à prendre afin de pouvoir mener à bien ce projet, cette nouvelle idée, assouvir ce nouveau besoin dans les règles de l'art de votre nature vraie.

 

Plus il y aura de calme en vous et moins votre mental pourra intervenir. Il vous laissera carte blanche pour les réalisations à venir.

 

Posez des objectifs pour ne pas avoir la sensation de sortir trop vite de votre zone de confort et surtout gardez à l'esprit que Paris ne s'est pas fait en un jour mais que c'est l'intention qui compte et qui maintenue 14 secondes va vous permettre de vous souvenir que tout peut arriver dans le meilleur des cas car le pire n'existe pas : il est souvent dû au contre sens d'une direction que notre âme ne souhaitait surtout pas emprunter.

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Posts Récents
Please reload

Catégories
Tags
Please reload

Retrouvez-moi
  • Icône social Instagram
  • Facebook Basic Square