La contemplation...


Quand on est face à un paysage époustouflant et le plus souvent quand on vit au rythme des vacances, on est en grande capacité de voir les choses avec émerveillement.

On prend le temps de contempler, comme on dit.

On s'attache à des détails qu'on ne verrait peut-être pas en d'autres occasions et surtout on se met en position de spectateur et ça c'est vraiment très épanouissant et surtout très énergisant.

On dirait que le temps s'est arrêté et qu'on est là, comme posé au milieu d'un décor de livre d'images et qu'on ne peut plus rien faire d'autre que d'être absorbé tout entier par cette lumière qui nous enveloppe.

Alors comment se fait-il que nous ne parvenions pas à le faire en toute circonstance? Notre esprit est-il parfois trop fermé à de nouvelles expériences ou alors avons-nous tout simplement oublié que tout est admirable et surtout qu'on peut toujours redécouvrir quelque chose de nouveau et de beau, dans notre environnement quotidien?

Alors c'est quoi contempler finalement ? Est-ce que c'est prendre chaque détail d'un plan de vue spécial et en tirer des clichés de vacances inoubliables? Ou alors est-ce tout simplement se fondre dans la masse énergétique de quelque chose?

On peut tous devenir "autre" et surtout être pendant quelques secondes, un animal, un insecte, voire une plante qui pousse au milieu de nulle part... Il suffit juste de la contempler un peu. On se met à regarder avec minutie les contours de son image et puis aussi le coeur de son existence. On recherche ce qu'elle a de plus précieux et surtout on se met à prendre sa place. Et là, on est comme transporté dans un autre monde : celui où tout et paisible et beau, celui où tout devient possible et surtout où tout devient énergétiquement très haut.

A ce moment là de notre existence, celui où on peut se mélanger à l'autre, on devient potentiellement bien plus fort, rempli de vibrations et ce qu'on ressent à l'instant où nous croisons l'énergie de l'autre devient un moment de pure fusion.

Et quand on est autant en osmose, alors là, on devient une autre personne. On se sent plus vivant, plus vibrant et surtout on ne met plus de limite à aucune chose.

On est transporté dans un monde enchanteur celui où tout nous parait toujours plus beau.

Alors aujourd'hui, demain, voire dans quelques semaines, si vous pensez que c'est trop astreignant, prenez le temps de vous attarder sur les pétales d'une fleur, les longs poils de votre chien, la moustache de votre chat, la cime d'une montagne voire tout simplement la forme de votre coussin de salon, et contemplez...

Et à un moment donné, c'est certain, vous ne vivrez plus aucune limite car lui sera devenu vous pendant que vous serez devenu lui. Et à ce moment là se produira un champ énergétique si fort que vous en aurez oublié tous vos soucis.

Belle journée à tous et belles contemplations...Cela prend un peu de temps et pas mal d'apprentissage mais que de bonheurs en héritage...


10 vues