Peut-on se suffire à soi-même?


Est-on en capacité à l'heure actuelle, de pouvoir vivre seul(e) sur une île déserte?

Et a-t-on réellement envie de ne plus avoir de contact du tout?

C'est vrai que nous avons toutes les réponses à l'intérieur de nous et qu'à chaque fois qu'un problème se pose, on peut presque de soi-même trouver la solution idéale.

Mais voilà, a-t-on vraiment un réel intérêt à ne plus pouvoir cohabiter avec les autres et surtout à nous faire croire que si nous ne sommes pas plus dépendants des autres, c'est surtout pour ne rien avoir à leur devoir?

On aime bien vivre avec les gens mais parfois c'est vrai que cela se complique un peu. Et pourquoi cherchons-nous finalement à régler des conflits que parfois nous avons nous-même créés?

A-t-on toujours besoin de nous incommoder des travers des autres et surtout ne peut-on pas définitivement bannir la critique de nos activités principales?