top of page

Des victoires...

On en voudrait tous à notre actif!


Mais qu'est-ce qu'une victoire ?


C'est gagner une bataille n'est-ce pas ?


Mais une bataille contre qui ? Contre les autres, contre le monde extérieur ou alors contre soi-même contres nos à-priori, nos croyances, nos conditionnements... ?

J'entend souvent les gens dire qu'ils ont besoin de se prouver à eux-même qu'ils existent et pour cela ils ont besoin d'accumuler des victoires : être le premier à la course, posséder le premier poste dans une entreprise, finir premier sur la liste des bacheliers...


Mais cela les rend-t-ils heureux ?


Sur le moment très certainement car une victoire, on la savoure, surtout si il y a beaucoup d'enjeux mais cela ne nous pousse-t-il pas à l'escalade de nos désirs, de nos envies, de nos réussites, de nos batailles quand au contraire il serait bon d'être fier d'avoir pu accueillir un événement sans se laisser perturber émotionnellement, quand on a pu se remettre d'une longue maladie, qu'on a pu franchir une étape importante dans le cours de notre évolution ?


La victoire nécessite toujours 2 plans celui de l'avant et celui de l'après : celui où on espère et celui où on réussit. A-t-on besoin obligatoirement de faire intervenir quelqu'un d'autre dans l'équation ?


Être victorieux, c'est avoir pu donner le meilleur de soi-même et avoir obtenu un résultat satisfaisant. C'est parfois dépasser une peur ou avoir réussi un examen...C'est se donner la possibilité d'un petit plus dans notre vie de tous les jours, quelque chose qui peut transformer notre quotidien. Comme remarcher après un grave accident, retrouver une mobilité après avoir été alité très longtemps, ne plus avoir de dette, arrêter de fumer...


C'est en ça que la victoire est merveilleuse : non pas parce qu'elle met face à face deux personnes ou deux clans, c'est parce qu'elle nous aide à voir plus loin, plus grand... qu'elle nous fait pousser des ailes dans notre dos.


On galère parfois de très longs moments concernant une chose précise et voilà qu'un beau jour, tel le bucheron au 100ème coup de hache, celui-ci nous aide à atteindre notre objectif premier.


Alors oui soyons heureux de nos victoires, celles qui vont nous permettre de pouvoir nous hisser à la première place dans notre cœur car s'aimer inconditionnellement, sans pression, sans jugement, sans critique, en décidant de suivre notre propre chemin, c'est vaincre toutes nos peurs de ne pas pouvoir être qui on est véritablement.


Publication de Barbara Hocquette




6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

댓글


bottom of page