Journal de bord...

Aujourd'hui, je reçois quelqu'un : cela m'arrive de temps en temps de faire des séances en présentiel.


Cela permet de travailler sur d'autres plans, d'offrir au consultant des perspectives nouvelles.


C'est un sacré travail d'accompagner les gens, on se sait jamais vraiment ce que l'on va découvrir dans leur intérieur. On peut se connecter à eux en toute circonstance mais quand on est en séance, c'est tout un autre monde qui s'ouvre à nos deux coeurs.


On est comme relié l'un à l'autre le temps de cette parenthèse. Tout vibre au dedans et au dehors comme pour nous permettre d'atteindre un niveau vibratoire qu'on pourrait qualifié de cristallin : vous savez ce son qui résonne dans nos oreilles quand avec un doigt mouillé, on fait le tour du dessus d'un verre de cristal, et qui est très puissant.


Pour moi, entrer en contact direct avec une personne, c'est lui ouvrir totalement mon coeur. Non pas que je ne le fasse pas à distance car aucun soin ne pourrait réellement se faire mais là je parle de coeur physique et non christique : celui qui fait qu'on rentre en symbiose à la minute même où la personne est prête à recevoir une partie de nous-même puisqu'elle rentre dans notre corps éthérique, notre espace sacré.


On est parfois en reliance avec des personnes par la voix uniquement et cela crée des vibrations qui vont nous permettre de faire un travail en profondeur.


Pour d'autres c'est par les énergies qu'on peut entrer en connexion à distance et pour d'autres c'est au contact du corps physique qu'on va pouvoir transmettre les informations nécessaires à la poursuite de leur évolution.


C'est un moment de pur bonheur où le temps s'arrête et où les découvertes sont souvent très nombreuses : des voiles se lèvent et cela nous permet de pouvoir atteindre d'autres sphères. C'est un travail de reliance à la conscience supérieure qui permet à la personne de se sentir