Rome, un voyage pas comme les autres...jour 5


Ce sera une très belle journée, m'avaient murmuré les guides. Toute douce et tranquille. Mon mari en était aussi convaincu et cela débutait sous les meilleurs attraits. Nuit paisible pour tous les deux, le déjeuner pourrait donc mieux se passer.

C'est incroyable comme on prend vite de nouvelles habitudes, oubliant pour un moment notre vie et nos anciens rituels. J'ai des contacts tous les jours avec mes filles qui sont heureuses de me raconter leur emploi du temps. Elles sont gâtées par leur grand-père venu passer ce moment avec elles. C'est agréable de savoir qu'on n'a pas à s'inquiéter.

Aujourd'hui encore nous rencontrons d'autres personnes, des vacanciers. C'est un hôtel, très prisé par les couples mais aussi ceux avec des enfants qu'on croise le soir à la piscine, ainsi que par les membres de certaines compagnies aériennes.

On apprécie la température douce de cette heure plutôt matinale pour un voyage de noces mais nous sommes des lève-tôt et c'est aussi à ce moment de la journée qu'il y a de belles opportunités à saisir.

Comme prévu , direction le Panthéon. L'endroit nous parle beaucoup et aussi le quartier de la piazza Navona. Dans notre petit guide, plutôt complet, nous découvrons les emplacements clés pour passer le meilleur séjour qui soit. Nous prenons le bus comme à l'accoutumée désormais et descendons un peu plus tôt pour découvrir cet endroit chargé de belles énergies.

La place appelle déjà à la méditation et à la prise de nombreux clichés. Nous nous engageons dans la file sans voir que finalement elle était bien plus longue que ça. Un seul gardien à la porte qui demande à ce qu'on se couvre les épaules. La chèche est toujours la bienvenue dans ces moments-là!

Le spectacle est grandiose et surtout la lumière qui vient de l'oculus central est magnifique à cette heure-là. Le lieu sait se faire respecter à lui tout seul. De temps en temps on entend un "chut, silence" demandé par le service de sécurité en place mais rien de bien contraignant. Les visiteurs prennent soin de faire de ce moment un espace de partage et on y ressort toujours plus vibrant.

A la sortie, on prend conscience des différentes couleurs des façades qui donnent un air de vacances. Beaucoup de vendeurs à la sortie des monuments, on se laisse parfois prendre au jeu car il y a des objets qui nous rappelleront ce merveilleux voyage. On avance doucement et toujours à l'ombre des grandes bâtisses à la recherche d'un restaurant. Pour moi c'est décidé, ce sera un bon risotto végétarien. On se laisse accueillir par un serveur plutôt agréable. On a remarqué qu'ici, encore plus qu'ailleurs peut-être, il y a beaucoup de marchands de glace. On ne prendra donc qu'un plat, le dessert sera pour plus tard.

Monsieur désirant ménager encore son estomac optera pour des pâtes et moi le fameux risotto qui me tente depuis ce matin.

Le bonheur de manger en terrasse sans aucune voiture pour nous polluer est à savourer pleinement. Le soleil est tenace, il nous faut nous protéger sous la toile tendue au dessus de nos têtes.

Après ce repas frugal, nous poursuivons notre visite. L'arrivée sur la piazza Novana semble assez magique. On remarque de suite que c'est une forme elliptique, vestige d'un ancien stade. Deux belles fontaines trônent au milieu de la place ensoleillée. On y découvre qu'à l'époque, elles étaient parfois bouchées pour que cela déborde et amuse les romains.

Tout ce quartier est coloré. On finit par succomber au marchand de glace local : ce sera citron et café pour Monsieur.

Nous poursuivons tranquillement notre marche, inutile de vous dire que nos pieds n'oublieront jamais ce séjour italien, et finissons par revenir vers la pizza Vénézia, centre de notre voyage. Nous montons toutes les marches qui nous permettent de découvrir le forum Romain puis nous visitons l'église juste à côté, encore un haut lieu d'énergies vibratoires.

Les cierges sont en cire d'abeille, l'odeur est enivrante. J'en allume un pour confirmer mon passage et pour demander à revenir sur ces terres si accueillantes et si parlantes pour mon évolution et ce, peut-être, dans le cadre de ma mission de vie.

Nous rejoignons la station de bus un peu plus tôt cette fois. Nous souhaitons faire nos derniers achats et nous régaler ce soir, dans notre chambre, de mets italiens.

Nous sentons que le séjour touche à sa fin mais passer ces moments ici nous aura procuré bien plus d'énergies que dans d'autres lieux. On a tous un chemin à prendre et des expériences à vivre. Celle-là aura été d'une très grande importance et porteuse de beaucoup de nouveautés et d'union dans notre vie de couple. Il y a des endroits qui ne s'oublient pas et qui demandent certainement à revenir.

Rome est envoûtante. J'avais écrit un livre un jour en intuitif sans jamais avoir mis un seul pied de mon vivant dans cette ville. Aujourd'hui j'ai le sentiment d'avoir recollé des morceaux de mon existence, sûrement une ancienne mémoire qui ne demandait qu'à resurgir.

On va s'endormir pour le dernier soir dans cette belle et grande chambre toute lumineuse. Demain est un autre jour, celui des au-revoir mais certainement pas celui des adieux.