Rome, un voyage pas comme les autres...jour 6


La boucle est bouclée. La nuit s'est bien passée, chacun a pu trouver assez d'énergie pour repartir bien aiguillé. C'est émouvant de se dire que dans ce pays, un peu éloigné, nous y sommes comme chez nous avec un air de "et si on restait?". Mais le flux de la vie nous pousse à repartir vers d'autres horizons, les filles ont hâte de nous retrouver et nous de mettre à profit tous ces bienfaits que nous venons de récolter.

Petit-déjeuner en terrasse, c'est ça qui va aussi ma manquer. La chaleur est déjà douce à cette heure mais le ciel est un peu voilé. Les nuages sont les bienvenus pour Monsieur qui se régale de là-haut pour les photographier.

Comme prévu, nous décidons de prendre le bus shuttle. Nous venons de régler la taxe de séjour, encore un coût de 60 euros, signe que Rome est une ville assez chère. Mais le voyage de Noces n'est pas fait pour compter. Il y a des dépenses à faire et d'autres dont on peut se passer.

Nous voilà partis à pieds sur la route de l'aéroport avec le plan en main pour ne pas se tromper. Mais voilà rien n'est jamais cousu d'avance, du coup, plus moyen de savoir où aller. Et pour la deuxième fois pendant le séjour c'est au moment où mon mari dit haut et fort, "je ne sais pas du tout où on est" que le bus arrive à notre droite et qu'on interpelle le chauffeur. Il nous indique que c'est à gauche qu'il faut aller au niveau du 3ème feux et qu'il nous faut y aller rapidement. Je le soupçonne de traîner un peu car c'est bien lui qui va nous emmener sur notre lieu de départ. Juste deux places restantes dans ce bus climatisé. Quel bonheur de vivre toutes ces synchronicités.