De vous à moi ...


Il est arrivé, s'est assis et m'a dit en posant la main sur ma cuisse comme pour retrouver un semblant de pitié : "On va faire la garde alternée ainsi je n'aurai pas de pension alimentaire à te payer".

J'étais abasourdie..Depuis qu'il était parti, tout s'était enchaîné autour de moi. Je gérais les filles au quotidien, les angoisses de ne pas savoir comment se déroulerait les lendemains, les petites qui auraient aimé aller voir leur papa là où soi-disant il habitait, les papiers qu'il me fallait gérer, seule, désormais...

Et puis là, il s'est levé et a dit "tu verrras bien ce qui va t'arriver". Je ne parlais plus depuis qu'il avait pris la décision de nous quitter. Mais là, mettre nos filles en balance avec de l'argent m'a fait sortir de mes gonds. J'ai juste osé dire "NON".

Je ne mangeais plus non plus, rien ne pouvait venir nourrir mon anxiété, mes peurs de voir mes filles s'enfoncer dans l'incertitude d'être encore un minimum dans ses priorités mais je gardais cette volonté de vouloir le meilleur pour elles et certainement pas d'être un fardeau de plus ou de moins à porter..

Il a tenu ses promesses : coupure de téléphone, coupure d'eau, non paiement de la pension alimentaire, arrêt des paiement des traites de la maison, infraction, examen psychiatrique, et j'en passe...

Alors oui le noir, le sombre, l'obscurité j'ai connus, mais j'ai gardé mon coeur grand ouvert et je suis restée présente à l'amour de mes filles et à celui que j'ai essayé de garder en moi, bien aidée par ceux qui m'entouraient...

Une seule petite fois, j'ai failli renoncer à me "battre" pour ce qui pour moi était de ma légitimité, et la justice divine a fait son oeuvre...

Ne perdez plus espoir et entourez-vous de beaucoup d'amour, celui que vous méritez. On vous enverra des guides, des anges gardiens, des protecteurs pour vous accompagner...sur terre comme au ciel...

Par contre, ne mettez pas de résistance dans ce qui est en train de s'accomplir au plus haut niveau : tout est à sa juste place dans l'ici et maintenant ...

Parfois on se dit, "mon Dieu, c'est foutu". Et puis non tout est inscrit dans le plan divin. Il faut parfois tomber pour se relever : une vieille mémoire à nettoyer, une croyance à balayer ...

Mais au fil du temps, des vertus vont apparaître, une force va naitre, une confiance en soi va émerger, un bonheur d'être en vie va vous submerger...

Tout ce qui est minime va prendre une place prépondérante dans votre coeur et tout ce qui semble insurmontable va se désagréger au fur et à mesure de vos avancées ...

Tout va se mettre en place comme par magie, vous demandant juste d'être en pleine conscience. Tout sera très bien orchestré, si et seulement si, votre coeur est au diapason de vos pensées.

Pas de haine, ni de rancoeur, acceptez votre part de responsabilité, pardonnez, priez et un jour vous comprendrez que ce parcours était nécessaire à votre évolution.


16 vues