Je m'adapte à mon environnement...


Je sais que rien ne vient jamais seul et que si je veux réellement être satisfait des conditions dans lesquelles je désire évoluer, il va me falloir mettre toujours plus de temps et d'énergie dans ce que je souhaite mettre en place en moi et autour de moi.

Au fur et à mesure de mes avancées, je prends ce qui me convient et j'en fais l'expérience, cela devient ma nouvelle croyance du moment et dès lors où je sens que tout me lasse, je prend conscience qu'il est sûrement grand temps pour moi de passer à autre chose, d'aller vers une nouvelle étape de mon évolution.

Oui et c'est bien ainsi qu'on tente de l'enseigner, nous les thérapeutes, à ceux qui nous demandent : "c'est quoi la clé du bonheur?, le mode d'emploi pour être heureux?"

Mais ce n'est pas si simple de s'adapter. Cela demande un certain niveau de conscience, de savoir accueillir ce qui est quand cela ne peut pas se dérouler autrement et surtout de savoir faire fi de notre mental toujours en proie à vouloir nous faire vivre ce que, lui, pense être le meilleur pour nous.

Et puis il nous faut rester humble face à l'adversité, faire preuve de discernement en toute circonstance. En fait, il faut réellement pouvoir se fondre dans ce qui est tout en sachant tout de même rester soi au plus profond de notre âme.

Il est donc important de savoir en tout premier lieu mettre toujours plus da sagesse dans nos actes mais aussi ne pas chercher à subir des situations pensant que cela fait partie du jeu de l'évolution.

Il faut "être" pour "faire" et "obtenir" ce qui va nous permettre d'aller dans la direction souhaitée : en relevant les manches parfois, en sautant les obstacles, en prenant des raccourcis qui se présentent et surtout en restant accroché à notre boussole intérieure.

A suivre : Je choisis mon environnement.


6 vues