top of page

Journal de bord...

On se sent parfois seul face à certains événements.


Mais en fait, on s'aperçoit vite en discutant avec les gens que beaucoup sont aussi passés par des épreuves souffrantes : celles qui réveillent en nous de nombreuses blessures.


Le plus dur, il me semble, est de franchir l'étape de la culpabilité : celle où on se sent responsable de ce qui nous est arrivé. Mais finalement, une fois qu'on ose dire tout haut ce que l'on ressent tout bas, on réalise à quel point les gens peuvent être bienveillants et surtout peuvent nous apporter tout leur soutien.


Quand j'ai eu besoin moi aussi, j'ai compris que la seule chose qui m'empêchait de recevoir de l'aide était ma fierté : celle dans laquelle je baignais depuis mon enfance, quand il ne fallait pas trop demander ou alors où il fallait rendre au centuple ce que l'on nous avait donné.


Mais comme à un moment donné je n'avais plus rien en ma possession, je n'avais plus qu'un merci à offrir et mon plus large sourire.


J'ai compris à ce moment là que vu que j'avais beaucoup donné dans ma vie, il était peut-être temps pour moi de recevoir.


Il ne faut donc pas hésiter à dire ce que l'on garde parfois un peu trop près de soi comme un secret qu'il ne faudrait surtout pas divulguer.


Nous sommes sur cette planète pour nous apporter conjointement douceur et bonté.



6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page