Journal de bord...

On est parfois pris par l'envie d'aider tous les gens qui se mettent sur notre chemin : un rôle de sauveur qui nous colle parfois un peu trop la peau.


Juste qu'à force de vouloir être trop là pour les autres, on en oublie d'être tout simplement là pour soi.


Nous sommes très bien conditionnés pour faire ce que l'on nous a toujours dit de faire mais un jour il faut savoir se déconditionner et apprendre à agir autrement pour ainsi se retrouver à la place qui est réellement la nôtre : être là pour ceux qui en ont vraiment besoin.


Mais c'est quoi : "en avoir vraiment besoin"? On pense tous avoir des besoins bien différents qui touchent des domaines qui nous sont propres mais finalement quand on creuse un petit peu, on réalise que certaines choses ne sont pas vraiment utiles pour le cours de notre évolution.


Il est donc important de savoir ce qui est vraiment important et ce qui ne l'est pas du tout.


J'ai appris à faire ce distingo et je me suis rendue compte que tout ce qui était vraiment important était basé sur la sécurité ou sur la protection et que tout le reste n'était là que pour combler des vides, des manques, des peurs inconscientes et refoulées de ne jamais être au bon endroit, au bon moment, de ne jamais être aimée et de ne pas avoir de place au sein de cette société.


Une fois qu'on parvient à se détacher de beaucoup de croyances limitantes et surtout d'attentes injustifiées, on réalise combien il est important de s'en tenir à nos vrais besoins qui sont très souvent les derniers sur nos listes de priorités comme si on avait oublier que l'essentiel devrait plutôt nous sauter aux yeux.


Apprendre à voir au delà des apparences est la clé pour plus de sérénité car on cesse de chercher à tout prix ce qu'on croit nous être utile et on accueille plutôt ce qui vient à nous car notre âme met sur notre route ce que nous avons besoin de trouver pour passer à l'étape d'après.







8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout